Blondinette
Publié le - 768 v. -

Découvertes sexuelles coquine de l'été entre blondes

Quand deux blondes coquines se rencontrent, il y a toujours de l’étincelle dans l’air ! Et il faut s’attendre à des actions d’éclat surtout si ces nanas veulent découvrir de nouvelles pratiques sexuelles. L’été dernier, deux blondes, complètement déjantées, ont fait des trucs cochons à la plage.

Sous le regard de parfaits inconnus

Ces deux blondes, lesbiennes, avaient d’incroyables envies et ont choisi de les satisfaire sur une plage bondée d’hommes. En fait, leur fantasme était de s’envoyer en l’air sous le regard de parfaits inconnus, étant sûres de ressentir des sensations insoupçonnées dans un tel contexte.

Sur la plage, les deux nanas sont arrivées avec tout un arsenal composé d’un immense gode doté d’une tête à chaque extrémité, d’une plaquette de beurre, de lait, d’œufs et tout un tas de trucs qu’elles ont exposé sur le sable chaud. Et comme les blondes font des choses très bizarres, personne ne pouvait imaginer ce qu’elles avaient en tête en ce moment ! Mais les gens sauront très vite la petite folie coquine que ces garces préparaient.

Les filles ont commencé par s’embrasser à perdre haleine. En ce moment, les gens, occupés à faire autre chose, faisaient à peine attention à elles.

Quelques minutes après les premières embrassades, elles passèrent à une autre phase très délirante. Comme tourmentées par un esprit démoniaque, elles vont s’enduire le corps, particulièrement leurs gros seins, avec du lait, du beurre et des œufs, et vont s’employer à se lécher de partout. Le spectacle commença à intéresser les hommes présents à la plage, mais ils étaient loin d’imaginer ce que ces petites « malades » leur avaient réservé.

À poil, elles vont se fourrer les produits alimentaires cités plus haut dans la chatte et vont se brouter en 69. Du pur délire qui a choqué plus d’un.

Les blondes affamées vont porter l’estocade en s’enfonçant chacune le gode à deux têtes, sous le regard des pauvres personnes présentes à la plage qui étaient sous le choc !






Laissez votre commentaire à propos de cet article