Blondinette
Publié le - 1446 v. -

Une jeune blonde raconte sa baise avec un inconnu

Je suis une blonde coquine, en manque de sexe et qui cherche constamment du sexe. Pourtant, j’en ai marre de le faire avec mes connaissances, car je les connais par cœur au lit, sans oublier leurs caractères et pratiques monotones et inchangés. Baiser avec un inconnu, c’était devenu mon ultime fantasme que je voulais à tout prix réaliser, mais je n’avais jamais eu l’occasion, sauf récemment que je vais vous raconter ci-après.

Baisée par un inconnu sexy et endurant

C’était lors d’une soirée de promotion organisée par notre entreprise la semaine dernière. Je me suis retrouvée toute seule, car je me suis trompé de toilette, dans une salle un peu obscure. Pressée de finir mes besoins, je n’ai pas hésité à baisser ma culotte et j’ai pissé quand tout à coup la lumière s’alluma et voici un homme qui a grondé que cette salle n’est pas fait pour ça.



Sans me laisser finir, il m’a pris dans les bras tout en me demanda de nettoyer mes saletés. Je me suis exécutée dans l’immédiat, la culotte encore baissée laissant montrer ma chatte en l’air. N’en pouvant plus, il s’est précipité derrière moi et commença à caresser ma foune tout en me suppliant de lever, puis en me mettant quelques doigts, mes mouilles commencèrent à dégouliner.

Une pure baise avec un inconnu

La suite est digne d’un recit porno qui ne cesse de me hanter, et c’est pour cela que je vous raconte. En étant debout, sa main écarta légèrement mes fesses tandis que l’autre malaxait mes seins. Il m’a pénétré d’un coup magistral, puis enchaina les va et viens. Je sentais son souffle qui s’accélérait, l’odeur de son parfum qui se dégageait m’excitait à mort.

Pourtant, il ne voulait pas me laisser retourner pour voir son visage, mais cela ne m’a pas vexé, car il assurait bien. Ses mouvements s’accéléraient ne me laissant aucun répit. Il a giclé avec des gros jets sur mes fesses, puis disparait immédiatement. Son parfum, mais aussi le souvenir de ses pénétrations est toujours ancré dans ma tête.

Laissez votre commentaire à propos de cet article